Newsletter n° 72 : Infolettre d'avril 2017

infolettre IW avril 2017

Si ce message ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser en suivant ce lien.


Infolettre de l'Institut Wanxiang - Avril 2017


Arrêtez de vous mentir et tromper

Sagesse taoïste
l'action morale

La stéatose ou maladie du soda

Pour la ligne et la santé !!

Cure de sevrage du sucre
Réservez pour avril 2017

Plus que quelques jours

Arrêtez de vous mentir et tromper

Pachy Zhen

... Repérer ses mensonges, ses affabulations, sa participation aux rumeurs.
Nous mentons souvent dans la vie courante, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Nous pouvons donner des informations fausses ou en omettre (c’est-à-dire cacher des informations) pour nous protéger ou pour protéger d’autres personnes. Dans ces cas, nous avons le plus souvent conscience de nos mensonges. Mais il existe un type de mensonge très fréquent et qu’on pourrait appeler le mensonge sincère. Il s’agit de tous les cas où nous communiquons des informations en ayant perdu de vue qu’elles étaient fausses, fort improbables ou simplement douteuses. Ces cas sont de deux types :
•    Des mensonges destinés à nous protéger ou à nous valoriser finissent par être intégrés à notre croyance. Nous sommes prompts à croire à nos propres fables illusoires qui nous abusent. Cela apparaît d’abord comme une solution facile, puis vient la dépendance à cette illusion (i.e. une perte de liberté). Cela entrave la réflexion dans un groupe (famille, communauté,…), et parfois la guérison car le leurre masque la véritable solution.
•    De façon plus insidieuse, nous avons tendance à répéter ce que nous entendons sans nous soucier de la véracité du contenu ["C’est arrivé à une amie de mon frère / Un collègue me l’a dit / Je l’ai lu dans le journal"]. Posséder une information est valorisant. Il arrive que l'on crée des informations dans ce seul but. Mais souvent, nous les répétons simplement sans prendre la peine d’y réfléchir. C’est également dans cette catégorie qu’entre le journalisme ordinaire, c’est-à-dire celui qui ne vérifie pas les informations qu’il transmet, qui ne cite pas ses sources ou relate des opinions sans les faits. C’est dire que nous vivons baignés de mensonges " sincères".
Alors, que pouvons-nous faire?
•    Nous pouvons repérer nos propres affabulations et chercher leurs motivations (pourquoi ai-je besoin de mentir plutôt que de dire la vérité?)
•    Nous pouvons refuser de répéter des rumeurs.
•    Nous pouvons refuser de dire du mal des absents, mais plutôt souligner leurs qualités, et les défendre face au commérage.
•    Nous pouvons prendre l’information pour ce qu’elle est : de l’information répétée, qui n’a souvent pas été vérifiée (par manque de temps plutôt que pas malignité) et dont les sources ne sont pas citées.
•    Nous pouvons éviter de répéter l’information qui ne correspond pas à notre expérience directe.
Dans mon expérience personnelle, il ne se passe pas une journée, pas une seule, pendant laquelle je ne suis pas confronté à l’un de ces problèmes. Ce qui me pose le plus de difficulté est de m’abstenir de dire du mal des gens que je n’aime pas. Et vous ?

雷宓谐 dit Michel, 谢谢妹妹安娜

Action morale dans le taoïsme

"Yan Hui alla demander à Confucius la permission de partir en voyage. Où allez-vous, lui demanda ce dernier. Je me rends dans le pays de Wei.
Et pourquoi faire ?
J'ai entendu dire que le prince de Wei est un jeune homme qui n'en fait qu'à sa tête, qui traite avec beaucoup de légèreté les affaires de son pays, qui ne s'observe en rien dans sa conduite, pour qui la mort de ses sujets est sans importance. Sa principauté est jonchée de cadavres, partout exposés comme le foin coupé. Les gens ne savent plus où se tourner. J'ai moi-même entendu cette parole du maître : 'Ne vous occupez pas des pays qui sont bien gouvernés, allez aider ceux qui sont mal gouvernés. Ce sont les malades qui ont besoin du médecin : ils sont nombreux à sa porte'. Je veux toujours garder à l'esprit comme un précepte, cet avis que vous avez donné, avec l'espoir de pouvoir peut-être rendre la santé à ce pays.
Oh, s'exclama Confucius, tout ce que tu y gagneras en y allant, c'est la mort. Ils t'exécuteront, voilà tout. …
Unifie tes tendances (yizhi) de façon à ne plus écouter avec les oreilles, mais avec le cœur (xin) ; puis n'écoute plus avec le cœur, mais écoute avec le souffle (qi). Car ce que l'on entend n'est pas plus que (ce que) les oreilles (peuvent percevoir) et la vérification de ce que l'on expérimente ne dépasse pas le cœur... Mais le souffle est le vide disposé à recevoir tous les êtres (xuerdaiwu). La Voie se rencontre là où est le vide, c'est le jeûne du cœur (xinzhai).
Yan Hui dit : Le Hui qui n'avait pas encore connaissance de cela croyait vraiment être Hui. Mais après en avoir eu connaissance, c'est comme s'il n'y avait pas de Hui. Est-ce cela le vide ?
Exactement, dit Confucius.
Le vol avec des ailes, tu connais, mais le vol sans ailes, tu ne connais pas. La connaissance qui connaît, tu connais ; mais la connaissance qui ne procède pas par la voie des connaissances, tu ne la connais pas. Élever son regard jusqu'à la vacance : dans la chambre vide naît la lumière vive ; les bonheurs en troupe viennent s'y reposer, ne pas avoir ce repos, c'est se concentrer pour mieux se divertir. Tourner ses oreilles et ses yeux à la communion interne et laisser à la porte la connaissance qui vient du cœur (l'activité mentale, xinzhi), on offre alors un abri aux Esprits de la Terre et du Ciel (guishen), a fortiori aux humains !
"
Zhuang Zi, chap.14 {traduction d'Elizabeth Rochat de la Vallée}


Parlez-en à vos amis

FAITES DÉCOUVRIR NOTRE LETTRE

Vous pouvez partager votre intérêt pour l'Institut Wanxiang en faisant découvrir à vos amis le site et l'infolettre! Pour faire suivre cette lettre à un(e) ami(e) utilisez le lien bas de page.

Confirmer votre accord et modifier vos préférences

La stéatose ou maladie du soda

Selon un article du Parisien du 10 mars 2017, six millions de Français sont atteints par la NASH (Non Alcoholic Steato-Hepatitis), pathologie du foie gras, dont la cause est l'hygiène de vie.
C'est une pathologie silencieuse qui se développe lentement sans aucun symptôme. Et qui, pourtant, suscite une profonde inquiétude chez les médecins. En France, les patients atteints de la maladie du «foie gras» (stéatose) ne cessent de progresser. Entre 25 et 30 % de la population seraient concernés.
Sédentarité, diabète, malbouffe, obésité... Au fil des années, le foie se gorge de graisse car il n'a plus la capacité de la transformer. Des années plus tard, certains malades développent la Nash, l'acronyme anglais de la stéatose hépatique non alcoolique. Le foie s'enflamme, des lésions hépatiques apparaissent. Six millions de Français en seraient atteints, soit 12 % de la population. Quand les signes de fatigue s'installent, la biopsie, prélèvement d'une petite partie de l'organe, permet de faire un diagnostic.
...
En savoir plus

Remarque : La cure de sevrage du sucre proposée dans l'article n'a qu'un temps, et permet ensuite, par la liberté acquise, de s'éloigner du discours diététique.
Ce que l’on sait de la physiologie de la régulation du poids, tant en diététique occidentale qu'en diététique chinoise, démontre que nous possédons des systèmes de régulation naturels de notre comportement alimentaire visant à maintenir un poids stable et à nous fournir tous les nutriments dont nous avons besoin. Ces régulations s’effectuent à partir de ce que l’on appelle les sensations alimentaires (l’appétit, le rassasiement, la satiété). Il n’est pas nécessaire à terme de poser des règles alimentaires. L’être humain, comme les animaux, est capable de réguler naturellement ses apports alimentaires.
...
Beaucoup d’enquêtes qui renforcent les croyances en telle ou telle règle alimentaire sont financées par l’industrie agroalimentaire.
...
En savoir plus

雷宓谐 dit Michel


 Pour la ligne et la santé !!

Selon une nouvelle étude parue dans Annals of Internal Medicine (Volume 161, Number 5), les personnes qui mangent plus de matières grasses mais peu de glucides ont tendance à perdre plus de poids et de masse grasse que les personnes qui suivent un régime pauvre en matières grasses. Un tel régime permettrait également de diminuer le risque de maladie coronarienne.

Dans l’esprit de beaucoup de ceux qui veulent perdre du poids, les matières grasses sont à bannir, ou en tous cas à réduire fortement. Et les matières grasses saturées encore plus, en raison de leur mauvaise image en ce qui concerne la santé cardiovasculaire. Mais cette vision devrait évoluer car les études tendent à montrer qu’en diminuant la quantité de glucides et en éliminant seulement les graisses trans du régime alimentaire, on peut diminuer le risque de maladie cardiaque.
Le régime pauvre en glucides et riche en graisses et protéines popularisé dans les années 1970 par le Dr Robert Atkins a été vivement critiqué par les autorités sanitaires à l'époque, car probablement déséquilibré.
L’une des critiques fréquentes de ce régime, est que les personnes qui le suivent augmentent leur consommation de graisses saturées en mangeant plus de viande et risquent ainsi d’augmenter leur taux de cholestérol et d’autres facteurs de risques de maladies cardiovasculaires. Cependant, cette position est peu à peu abandonnée par les chercheurs et la Suède a reconnu que l'on peut perdre du poids sans risque en suivant un régime pauvre en glucides (rapport SBU nr 218 de 2013).
Il s'agit d'une étude intéressante mais limitée par la taille de la population étudiée. Quoi qu'il en soit, cette étude s'ajoute à d'autres travaux pointant dans la même direction : réduire les féculents peut être une option intéressante quand on cherche à perdre du poids. En creux, elle suggère que les recommandations officielles ("manger moins gras") méritent a minima d'être revisitées, en tous cas pour les personnes cherchant à perdre du poids. Or depuis 2010 et la parution d'un document de l'ANSES (incomplet et erroné intitulé "évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d'amaigrissement") sur les "risques" des régimes, il est devenu tabou en France de parler de "régime amaigrissant".
En conclusion, les régimes pauvres en glucides (sucre, céréales, pommes de terre) sont pour la première fois conseillés (avec d'autres) aux personnes obèses qui souhaitent perdre du poids par les experts d’une grande agence européenne, sur la base de données scientifiques convaincantes.

Toutefois la cure n'a qu'un temps, ensuite il faut s'éloigner du discours diététique...


雷宓谐 dit Michel

Cure de sevrage du sucre - Retraite de 10 jours pour trouver la liberté !

Renouveler votre Esprit, rafraîchir le corps, apprendre à construire les fondations de votre énergie!

La retraite pour trouver la liberté en 10 jours est conçue pour vous aider à vous détendre, vous relaxer et renouer avec vous-même. Notre vie bien remplie est pleine de tant « tu dois faire... » Lors de la dernière retraite, les participants ont pu retrouver une santé et une énergie inaccessible jusqu'alors.

Plus que quelques jours pour s'inscrire à la cure d'avril.


La liste des dates pour 2017 est disponible sur le site (prochainement du mardi 11 avril au vendredi 21 avril à la Chapelle en Vercors, mai, juin, septembre et novembre 2017)
Réservez dès maintenant!

Lisez les témoignages 
Si vous êtes enclin à évoluer vers la liberté de l’esprit et du corps, ne pas hésiter à nous rejoindre et à faire connaître notre action en diffusant largement l'affiche à télécharger. Merci de votre soutien.


Retrouvez toutes les informations et (pré-)inscrivez-vous vite

Qigong Emei

Qi Gong Emei

Le Qi Gong du Mont Emei développe le calme mental par un travail statique, et des exercices dynamiques.
Mardi, mercredi, vendredi et samedi : 8h30 à 10h00
Lieu : l'Institut.

Pas de cours du 11 au 21 avril.

En savoir plus

Qigong diabésité

Qi Gong Diabésité

Pour tous ceux qui veulent prendre conscience du métabolisme de leur corps et atteindre le calme mental. 
Lundi, mercredi, vendredi et samedi : 10h30 à 11h30.
Lieu : l'Institut.

Pas de cours du 11 au 21 avril.

En savoir plus

Méditation taoïste

Méditation taoïste

Raffiner le corps et l'esprit pour atteindre la liberté intérieure.  C'est une Voie de l'alchimie interne, un chemin de transformation du corps et de la conscience
Mercredi : 18h00 à 19h00
Lieu : l'Institut.

Pas de cours du 11 au 21 avril.

En savoir plus

LE CENTRE D'ACTION CONTRE LE DIABÈTE ET L'OBÉSITÉ

La lettre du CADO (Diables & Cité) est diffusée une fois tous les deux mois. Sous forme d'enseignement, elle explore les connaissances de la médecine chinoise nécessaire à la compréhension de notre corps (la cité) et à ce que sont les diables dans notre vie quotidienne. Inscrivez-vous dès maintenant sur la liste "Diabésité" afin de recevoir l'actualité concernant le CADO. 

En savoir plus sur le Centre d'Action contre le Diabète et l'Obésité
En savoir plus sur le Mouvement d'Action Contre le Diabète et l'Obésité

Nous avons besoin de vous et de votre soutien. Diffusez l'information de l'existence du CADO, et des cures-retraites.

Nous avons créé une page Facebook pour vous tenir au courant de l’actualité des stages. Le premier à y être détaillé est celui qui aura lieu en Belgique en juin 2017. Voici le lien :  https://www.facebook.com/mouvementcado/

 

S'abonner à la Newsletter :

cliquez ici