Newsletter n° 67 : Infolettre de novembre 2016

Infolettre IW nov 2016

Si ce message ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser en suivant ce lien.


Infolettre de l'Institut Wanxiang - novembre 2016


Être attentif

Sagesse taoïste
Ge Hong

L'homme
hors sol

Trop de vaccins tuent l'immunité

Qi Gong &
Méditation

Cure de sevrage du sucre
Réservez pour 2017

CADO

Être attentif

Pachy Zhen

Dans la vie quotidienne, nous avons tendance à penser que notre façon d'interpréter les faits est la seule pertinente au moment où ils nous apparaissent. Par exemple, quand nous rencontrons une personne la première fois, nous ignorons la quasi-totalité de ses pensées, comme de son passé et de ses actes qui l'ont amené jusqu'à ce moment présent. Nous en appréhendons à peine quelques aspects superficiels au travers du filtre de notre vision du monde. En plus, nous jugeons continuellement les actes de nos proches ou concitoyens alors que l’expérience nous montre que nos jugements sont erronés dans la plupart des cas.

Être attentif, c’est :
* repérer autour de nous d’autres manières de voir/vivre le monde,
* garder à l’esprit :
    1) que nous avons continuellement tort,
    2) que nous sommes continuellement abusés par notre interprétation du monde,
    3) que nous sommes continuellement le jeu de nos réactions/émotions.

Une fois compris cela, il est beaucoup plus difficile de se mettre en colère, de s’indigner ou de se révolter. Il est beaucoup plus facile de trouver un espace et une durée entre l'objet de perception et notre réaction à celui-ci. Cette perception (Yi) est fonction de l'activité du Cœur (Xin) et dépend aussi de notre activité mentale (Yi Nian).
Une personne qui réagit très fortement (colère, indignation voire révolte) est animée par la frayeur, ou la répulsion. Elle croit qu’en supprimant ce qui provoque chez elle un malaise, elle agira sur les causes profondes de ce malaise (par exemple en croyant qu’en réprimant la pornographie/l'alcool/l'immigration etc. on peut en supprimer l’origine psychologique/physiologique/économique etc.).
D'autres personnes apportent leurs propres réponses à leurs inquiétudes ou désagréments consécutifs à leur propre interprétation du monde mais sans se donner la peine de vérifier leur validité. Elles endurent la répulsion pour éviter le conflit.
Les deux cas ne procèdent pas du même processus, mais il existe des similitudes entre les deux : la croyance en l’objectivité de sa vision du monde et l’incapacité à améliorer son existence en agissant sur son propre état d’esprit
雷宓谐 dit Michel

Sagesse taoïste

"... Ainsi celui qui cultive son principe vital ne vise pas loin en crachant, ne marche pas d’un pas rapide, ne fatigue ni son oreille ni sa vue, ne reste pas assis trop longtemps, ne reste pas couché jusqu’à être fatigué. Il se couvre avant l’arrivée des premiers froids et se découvre avant les premières chaleurs. Il n’attend pas d’être affamé pour manger, et lorsqu’il mange, le fait sans excès. Il n’attend pas d’être assoiffé pour boire, et lorsqu’il boit, boit sans excès. Manger avec excès provoque des grosseurs. Boire avec excès provoque des amas de mucosités. Il ne faut d’excès ni dans le travail ni dans le repos, il ne faut pas se lever tard, il ne faut pas transpirer trop abondamment, il ne faut pas trop dormir, il ne faut pas aller à des allures folles en voiture ou à cheval, il ne faut pas fatiguer ses yeux en scrutant le lointain, il ne faut pas manger trop de nourritures crues ou froides, il ne faut pas s’exposer au vent après avoir bu de l’alcool, il ne faut pas se laver les cheveux ni le corps trop souvent, il ne faut pas avoir d’ambitions démesurées, il ne faut pas chercher à acquérir des choses extraordinaires. En hiver, il ne faut pas rechercher une chaleur excessive, en été, il ne faut pas rechercher une trop grande fraîcheur, il ne faut pas dormir sous les étoiles, il ne faut pas se coucher les épaules découvertes, il ne faut affronter ni les grands froids, ni les grandes chaleurs, ni les grands vents, ni les grands brouillards. (à suivre)."
Ge Hong  葛洪 (283-343) - Baopuzi neipian. Chapitre XIII. §18

Sagesse de Zhuang Zi
Parlez-en à vos amis

FAITES DÉCOUVRIR NOTRE LETTRE

Vous pouvez partager votre intérêt pour l'Institut Wanxiang en faisant découvrir à vos amis le site et l'infolettre! Pour faire suivre cette lettre à un(e) ami(e) utilisez le lien bas de page.

Confirmer votre accord et modifier vos préférences

L’homme hors sol

Ne dit-on pas que nous sommes le produit de notre environnement immédiat ?
Pourtant, plus il avance dans le modernisme et la transformation de son cadre de vie, plus l’homme moderne s’éloigne, s’isole de son environnement naturel, en altère ses qualités initiales au point de faire de la Nature un milieu hostile, un adversaire duquel, ensuite, il cherche à se protéger à tous prix ; bien que cette même nature qui lui donne la vie, soit aussi le « sein » qui nourrit, la Terre-Mère comme le disent les amérindiens.

Sous couvert de progrès, il est inventé, créé des méthodes présentées comme étant le fruit d’un  « progrès » indispensable à notre évolution et supposé devoir répondre à nos multiples questions et nécessités de survivance. Ainsi, peu à peu, à l’instar de toutes ces hyper-cultures « hors-sol », où les légumes – stériles le plus souvent -  poussent sur des sols composites, qui ne sont pas la terre, perfusés plus qu’ils ne se nourrissent de produits qui garantissent surtout et avant tout une croissance rapide, le plus souvent au détriment de la qualité. Un mode de culture très éloigné du don de la nature, les légumes poussant dans un « univers » clos, coupés tant du sol que du Ciel. Lentement mais sûrement, l’homme moderne s’éloigne de son biotope, devenant lui-même une sorte d'homos sapiens « hors-sol », dont l’organisme mute et devient de moins en moins résistant, de plus en plus vulnérable, inadaptable à cet environnement naturel.

Peu à peu, de cette dérive entretenue par les pressions de la Grande distribution, coupés «du « réel », l’homme perd les notions de goût, de saveur, et parfois même de parfum ; une attitude qui  conduit progressivement a être en rupture avec la « Mère-Terre ». Si pour l’heure nous n’en voyons pas objectivement les conséquences, demain, cette situation pourrait mettre l’homme dans une telle relation d’hostilité et peut-être même d’opposition avec la nature que physiologiquement, il pourrait ne plus réussir à y vivre naturellement, privé de ses qualités et automatismes d’adaptation. Ainsi, OGM, vaccins, antibiotiques pourraient-ils concrètement devenir indispensables, ce qui serait un comble quand on sait toutes les capacités dont l’homme dispose naturellement ! Il apparaît donc urgent de revenir au contact le plus intime possible avec cet environnement bienfaiteur pour retrouver une nourriture et des modes alimentaires qui relient à « ce jardin d’Eden ».

Richard Bansard

Trop de vaccins tuent l'immunité

Le Dr John Barthelow Classen, immunologiste américain, vient de publier une étude dans laquelle il démontre que le trop grand nombre de vaccins administrés aux enfants américains induit une surstimulation immunitaire qui est la cause d'épidémies de diabète de type 1 et de type 2, de troubles auto-immuns, d'asthme et d'allergies de toutes sortes. L'administration d'un grand nombre de vaccins sur un laps de temps très court engendre des réponses inflammatoires qui deviennent chroniques: « L'inflammation provoque la libération de cytokines qui peuvent déclencher des maladies auto-immunes, mais l'inflammation stimule également la production de cortisol, qui à son tour déclenche une réaction négative du système immunitaire », explique le docteur Classen.


Source : Classen John B., Review of Vaccine Induced Immune Overload and the Resulting Epidemics of Type 1 Diabetes and Metabolic Syndrome, Emphasis on Explaining the Recent Accelerations in the Risk of Prediabetes and other Immune Mediated Diseases, Journal of Molecular and Genetic Medicine, février 2014.


A l’heure actuelle, un enfant de huit semaines peut recevoir jusqu’à dix doses de vaccins au cours d’une seule visite.
Jusqu’à récemment, il y a eu très peu d’études pour permettre aux parents d’examiner les faits concernant les dangers des vaccinations multiples. Toutefois, ceci serait sur le point de changer.

Des études montrent que les vaccinations multiples sont dangereuses pour les bébés.

Cet été, Neil Z. Miller a publié un document intitulé "La combinaison de plusieurs vaccins pour enfants au cours d’une seule visite n’est pas sans danger." [http://www.jpands.org/vol21no2/miller.pdf] En utilisant les données du VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System), Miller a été en mesure de prouver que plus un enfant recevait de vaccins à un moment donné, plus il y avait de risques qu’une réaction indésirable se produise.
Neil Z. Miller a décrit quelques faits extrêmement alarmants. La situation pourrait cependant être bien pire, étant donné le fait que de nombreux effets indésirables ne sont pas déclarés. Cependant malgré tous ses efforts, aucun des grands médias n’a fait écho à ce document factuel fondé sur des preuves.


Que fait-on en médecine chinoise?...



Cure de sevrage du sucre - Retraite de 10 jours pour trouver la liberté !

Renouveler votre Esprit, rafraîchir le corps, apprendre à construire les fondations de votre énergie!

La retraite pour trouver la liberté en 10 jours est conçue pour vous aider à vous détendre, vous relaxer et renouer avec vous-même. Notre vie bien remplie est pleine de tant « tu dois faire... » Lors de la dernière retraite, les participants ont pu retrouver une santé et une énergie inaccessible jusqu'alors.
Retrouvez leurs témoignages et premier bilan sur le site.

La prochaine cure fixée du 23 novembre 2016 au 3 décembre 2016 est complète.
La liste des dates pour 2017 est disponible sur le site (lundi 6 février au jeudi 16 février 2017, avril, mai, juin, septembre et novembre 2017) - Réservez dès maintenant!

Nouveau : un tarif spécial pour ceux qui préfèrent le camping!

 
Si vous êtes enclin à évoluer vers la liberté de l’esprit et du corps, ne pas hésiter à nous rejoindre et à faire connaître notre action en diffusant largement l'affiche à télécharger. Merci de votre soutien.


Retrouvez toutes les informations et (pré-)inscrivez-vous vite

Qigong Emei

Qi Gong Emei

Le Qi Gong du Mont Emei développe le calme mental par un travail statique, et des exercices dynamiques.
Mardi, mercredi, vendredi et samedi : 8h30 à 10h00
Lieu : l'Institut.

Pas de cours le 1er, 9, 11, 12, du 23 au 30 novembre.

En savoir plus

Qigong diabésité

Qi Gong Diabésité

Pour tous ceux qui veulent prendre conscience du métabolisme de leur corps et atteindre le calme mental. 
Lundi, mercredi, vendredi et samedi : 10h30 à 11h30.
Lieu : l'Institut.

Pas de cours le 9, 11, 12, du 23 au 30 novembre.

En savoir plus

Méditation taoïste

Méditation taoïste

Raffiner le corps et l'esprit pour atteindre la liberté intérieure.  C'est une Voie de l'alchimie interne, un chemin de transformation du corps et de la conscience
Mercredi : 18h00 à 19h00
Lieu : l'Institut.

Pas de session le 9, 23 et 30 novembre.

En savoir plus

LE CENTRE D'ACTION CONTRE LE DIABÈTE ET L'OBÉSITÉ

La lettre du CADO (Diables & Cité) est diffusée une fois tous les deux mois. Sous forme d'enseignement, elle explore les connaissances de la médecine chinoise nécessaire à la compréhension de notre corps (la cité) et à ce que sont les diables dans notre vie quotidienne. Inscrivez-vous dès maintenant sur la liste "Diabésité" afin de recevoir l'actualité concernant le CADO. 

En savoir plus sur le Centre d'Action contre le Diabète et l'Obésité
En savoir plus sur le Mouvement d'Action Contre le Diabète et l'Obésité

Nous avons besoin de vous et de votre soutien. Diffusez l'information de l'existence du CADO, et des cures-retraites.

Michel Martorell - Institut Wanxiang 5 avenue Victor Hugo 26100 Romans - RCS Valence 484 635 867 - Siret 48463586700035


S'abonner à la Newsletter :

cliquez ici