Le QI GONG (气功)


est le nom récent de techniques composées de mouvements lents, adaptés à l’effort, sans but compétitif ;


Daoyin Tu datant de 206 avant J.C. - 40 exercices dont certains thérapeutiques.


Combinées à des exercices de postures statiques, debout ou assis, d’exercices respiratoires et de concentration, dont certaines ont plusieurs siècles d'existence ou, au contraire, sont de création récente, toutes entrent dans le cadre des "Arts de Santé" (卫生-Wei Sheng), et donc de la médecine préventive.

Si vous êtes à la recherche d'un moment de détente, de sérénité, de vitalité, de solutions pour la perte de poids, l'amélioration de la mémoire, la prévention des maladies, la restauration de la santé, bref obtenir l'équilibre tant souhaité du corps, du psychisme et de l’esprit, alors le Qi Gong peut vous aider car il dynamise votre énergie vitale, votre "Qi" (气- prononcer Tchi).

Historique

La création du Qi Gong moderne (1949 à 1954) s'est fait avec l'arrivée au pouvoir du parti communiste. Par manque de moyen et pour utiliser le potentiel humain existant, le gouvernement décide d'utiliser les savoirs ancestraux dans le cadre de la médecine tout en essayant de la moderniser et de la rénover.

Le 3 mars 1949, Huang Yueting proclame formellement l'adoption du terme Qi Gong. Le choix de ce terme a été difficile mais il fallait trouver un nom officiel à cette méthode thérapeutique. Les expressions "méthode thérapeutique pour l'esprit" (jingshen liaofa), "méthode de thérapie psychologique" (xinli liaofa) furent envisagées.
Le nom choisi fut :"méthode thérapeutique de qigong" (qi gong liaofa).
Le choix de ce  nom sera critiqué par de nombreux spécialistes trouvant le terme "Qi" inapproprié, ce terme ayant beaucoup de significations en chinois.

De nombreux courants préfèrent garder le terme ancien : "méthode pour nourrir la vie" (yangsheng fa).

Le Qi Gong du Mont E Mei développe le calme par un travail statique, et des exercices dynamiques.

La méthode de l'ouverture et de l'étirement (Shenzhan Gong) propose 12 exercices qui ne changent pas mais dont on peut décider du nombre de pratique (de 1 à 9), de l’intensité, de l’ampleur et de l’ordre et combiner les différents exercices selon les besoins.
Me Zhang Mingliang :
"On ne peut aborder l'esprit chinois par les seules lectures. La connaissance et la compréhension doivent passer par le corps et la pratique. »

Le travail des 24 énergies (Ershisi Jieqi), ou 24 saisons relient les mouvements corporels avec le temps/durée, la direction etc. 

D'autres exercices de l'Ecole du Mont Emei ponctuent les cours, comme les mouvements de massage daoyin de l’école Emei (Éméi ànqiào dǎoyǐn shù), méthode complète de Qi Gong à elle-seule.


Actus :

Théâtres de Liberté

Où et quand assister à des activités libres?

en savoir plus

Editions Cunzai

Livres et parutions de Michel Martorell

en savoir plus